En bref : L’actu internationale de la semaine du 13 Juin

En Floride, à Orlando, aux États-Unis, 49 personnes ont été assassinées et 53 blessées par un individu isolé qui a prêté allégeance au groupe État Islamiste. La tuerie, qualifiée d’attaque terroriste, a eu lieu dans une boite de nuit fréquentée par la communauté homosexuelle. La campagne présidentielle qui oppose Clinton et Trump prend désormais un tournant différent, avec des thèmes plus sécuritaires et la question des conditions d’achat des armes à feu. Le candidat républicain a annoncé qu’il maintenant sa volonté d’interdire l’accès au territoire américain à toute personne musulmane.

Au Royaume-Uni, une semaine avant le référendum concernant la sortie ou non du pays de l’Union Européenne, la campagne a été marquée par l’assassinat de la députée travailliste pro-Européenne Jo Cox. Un acte politique qui met le pays en deuil et qui a suscité l’émoi de nombreux hommes et femmes politiques européens, dont toute la classe politique Française. La campagne a été suspendue hier.

La Suisse a retiré définitivement sa candidature à l’entrée dans l’UE déposée en 1992.

La Belgique est en état d’alerte maximum contre un possible attentat qui pourrait viser un bâtiment public ou un centre commercial. La France elle aussi est visée par ce projet. Des renseignements concordants ont confirmé ces menaces, permettraient de cibler principalement deux groupes d’individus arrivés en Europe via la Turquie et la Grèce.

L’ambassadeur de l’UE en Turquie a démissionné après avoir eu des propos pour le moins inappropriés concernant la gestion des Migrants par Ankara.

Une des deux boites noires de l’avion d’Egypt Air qui s’est crashé il y a un mois a été finalement retrouvée et récupérée. Les données vont rapidement être exploitées afin d’avoir plus d’information sur les causes de sa disparition. Les recherches se poursuivent en Méditerranée.

Aux États-Unis, la campagne électorale continue. Dans le camp des Démocrates, Bernie Sanders qui est toujours dans la course aux primaires, pourrait apporter son soutien à Hillary Clinton en échange de quelques modifications du parti et du programme.

  • Ajouter votre commentaire